dimanche, octobre 16

Il n'y en a pas qu'une ?

Maintenant que vous pouvez appréhender d'une meilleure manière notre thêmatique, nous allons voir qu'évidemment la veille n'existe pas comme une pratique unique mais commme un ensemble de procédés et fonctions.
Suite à quelques cabrioles compulsives de ma souris sur la toile, j'ai pu entrevoir une dizaine de veilles...

- Veille stratégique, scientifique et technologique
- Veille juridique et réglementaire
- Veille sanitaire
- Veille économique : concurrentielle, commerciale, marketing, sociétale, financière...
- Veille pédagogique

- Et un peu plus...

Le développement de la veille n'est que très récent en France ; en effet, l'engouement pour la veille ne s'est manifesté que vers la fin des années 80.
En 1988, un comité d'orientation stratégique de l'information scientifique et technique de la veille technologique est crée par le ministre de la recherche et de l'enseignement supérieur.
En 1989, l'union des industries chimiques a consacré un atelier de veille technologique.
Le Xème plan a pris en compte l'ensemble "veille technologique et politique des brevets".
En 1989, a été crée le premier DEA en "information stratégique et technique, veille scientifique et technique" par le professeur Henri DOU à l'université Aix Marseille III.
Depuis, apparaissent une multitude de formations que ce soit concernant la veille technologique et strategique ou economique et marketing dans les instituts et universites francaises.
N.P.

1 commentaire:

Mikkado a dit…

Très interessants tes articles sur les veilles. J'attends la suite avec impatience et je me demande vers quelle type de veille, parmis celles que tu cites, ton blog va nous orienter. Car je suppose que tu ne peux pas veiller sur toutes les veilles. Une alarme qui sonne en permanence n'est plus alarmante ;-))