lundi, octobre 24

Petite organisation des outils de veille :

Mais au fait, comment ca marche !!!

...Entre services, cellules et agents de veille...

Il est vrai qu'une multitude de services de veille existent. Par le fait que la surveillance de l'information a trait à plusieurs domaines, que ces marchés sont économiquement complexes et que certains d'entre eux évoluent avec une rapidité incontrolable (notamment la sphère internet pour n'en citer qu'une), les sociétés de services proposeront une organisation plus ou moins spécifique d'une ou plusieurs cellules de veille à travers différents types d'agents de veille.
La mise en place d'une cellule de veille est un projet long et fastidieux dans le cas d'une entreprise d'envergure puisqu'elle nécessite des études de marchés, une prise en compte de la gestion des connaissances et de l'intelligence économique (termes à définir ?!) ; on parle dans ce cas de progiciels ou de briques fonctionnelles : outils intégrés qui rassemblent des fonctionnalités couvrant la totalité ou une partie des besoins en matière de veille.
Cependant les solutions ne sont pas forcément d'énormes systèmes de surveillance mais parfois de simples logiciels ; il faut pour cela prendre en compte les cycles de veille ou autrement dit, savoir à quel cycle de l'information la veille doit préter attention.
On distingue la plupart du temps 3 ou 4 cycles auquels sont liés des agents de veilles :
- La collecte de l'information avec des agents tels que les méta-moteurs, les aspirateurs de sites...
- La diffusion avec les blogs, les newsletters...
- L'exploitation et les logiciels d'analyse (technologie d'analyse statistique, analyse sémantique et/ou syntaxique, analyse par représentation cartographique, etc.)
- Le sourcing (ou e-sourcing)et des agents comme les gestionnaires de bookmarks (dont voici la définition sur un blog "conccurent").

Vous trouverez ici l'excellent site d'Agentland, portail dedié aux tests d'agents intelligents grand public.

Que la veille se consacre à des outils monoposte (c'est-à-dire ne prenant en compte qu'un cycle de la veille) ou à des outils d'entreprise (prenant tout ou partie du cycle de veille), l'offre en la matière peut se décomposer comme suivant :

D'apres le blog de Gilles Balmisse


Merci à Gilles Balmisse

NB : La vocation première des outils représentés en bleu (comme les outils de diffusion tels que les blogs, les outils de gestion de newsletter ou bien encore les outils de publication et les flux RSS) n'est pas la veille, mais ils peuvent supporter une partie du processus.

En ré0sumé :

La veille fonctionne en système autour du cycle de l'information. Quelque soit le domaine, c'est à travers une cellule qu'elle s'organise. La mise en place de cette dite "cellule" s'effectue soit avec l'aide d'une société de services specialisés (trouvant une solution adaptée à la demande), soit avec l'utilisation de logiciels grand public. Que la solution puisse être professionnelle ou pas, les agents de veille sont "les petits soldats espion bataillant pour la recherche de l'information".
Une armée sans agents secrets est un homme sans yeux ni oreilles. Sun Tzu Art. XIII

N.P.

Aucun commentaire: