samedi, octobre 15

Un peu de polysémie :

Petit cadrage terminologique...
Le thême de "veille" dont je vais traiter est à nuancer de "l'état de veille" : moment sans sommeil (encore que...) ou de ce lui de "veille" comme jour qui en précède un autre selon notre ami Robert. L'acception du terme de "veille " dont je vous parle peut être assimilable à ceci :
"Recherche et traitement d'informations pouvant intéresser une entreprise, un organisme, une profession."
Bien que basique, cette définition permet de situer le fait que la veille est une activité concernant l'information. Plus précisement, et c'est la formule que nous retiendront :



Avec l'introduction de ceci, les notions d'évolution et d'innovation à ne pas confondre apparaissent. Elles méritent un éclairage pour permettre d'entrer véritablement dans le vif du sujet.

L'évolution : L'évolution se décrit comme le processus par lequel les espèces se modifient par transformations successives des organismes. L'idée de l'évolution s'est développée au cours du XVIIIe siècle et du XIXe siècle. Charles Darwin est resté historiquement la figure dominante de la mise en place des théories de l'évolution par son ouvrage "L'origine des espèces" publié en 1859. Outre cela puisque c'est hors sujet (à l'occasion je me permet de vous rappeller que c'est un blog sur la veille), en quoi l'évolution à un quelconque rapport avec la veille ?
Reprenons la défintion retenue : "Activité qui consiste à étudier des informations statégiques pour permettre d'anticiper les évolutions (...)". Dans le cadre de l'anticipation d'une quelconque évolution, la veille étudie les informations d'un point de vue stratégique. "Evolution" est encore ici potentiellement polysémique puisque le sens qui nous interesse n'est pas celui proposé par Darwin mais plutôt : changement relatif au temps, suite d'évènements variés.
L'innovation : Tout simplement, introduction d'une nouveauté dans une chose établie. Par extension, désigne la nouveauté. Issue de la recherche fondamentale de nouveaux usages, l'innovation est donc une démarche active ponctuelle (innovation produit, de projet) ou longue (innovation totale, de management) visant la création d'un nouvel objet. Spécifiquement, l'innovation est l'un des principaux moyens pour acquérir un avantage compétitif en répondant aux besoins du marché. Il existe au delà de cette définition, différentes significations en fonction du domaine :l'innovation politique, innovations de rupture...
Si vous êtes intêrressés, un petite rubrique journalistique de l'innovation

Par ces petites lumières, vous pouvez sûrement percevoir en quoi la veille est au delà d'une activité de recherche et de traitement d'informations, un besoin primordial pour tout organe soumit à des contraintes, qu'elles soient d'ordre économique, juridique, informationnelle.
Mais au fait, d'où viens la veille ?
L'invention du télégraphe et le développement des télécommunications, souvenez-vous... la vitesse de circulation des informations n'est plus celle des personnes, la nécéssité de maîtriser l'information et de capitaliser des connaissances deviendra plus importante que celle de produire des biens : c'est en ce sens que la veille industrielle verra le jour et évoluera vers le contrôle des connaissances. Le monde est en marche...
N.P.

Aucun commentaire: