mercredi, août 27

De haut

La relecture des anciens billets m'a interpellé : que sont devenues les grandes histoires du blog de mon temps ? 5 clics et 3 onglets plus tard : elles ont vieillies... mal.

1 : où en est pointblog : nulle part.
2 : où en sont les hommes qui y ont participé : ailleurs mais pas bien loin, disparus (sic) ou encore résistants.

Finalement, j'en reste à certaines convictions de départ en ce qui concerne le web et son modèle économique :"Des chercheurs on en trouve, alors que des trouveurs on en cherche !"

Certains exercent ces deux fonctions, multiplient les casquettes, et sont (encore) dans la blogroll ci-dessous. Bravo aux blogs qui tiennent dans le temps.

N.P.

P.S. : Pas de moyen de toucher au html sur cette foutue nouvelle version de Blogger aseptisée. Need help, please.

Une rencontre qui merite que l'on s'y arrête

Des années que je n'ai pas tapé quelques lignes ici. Je ne saurai absolument pas répondre à la question "pourquoi ? ". Revenir ici n'est pas évident, j'ai dû me souvenir des passwords, exercice qui m'a pris près de 20 minutes... Le temps laisse des traces qui effacent. Laisse également le plaisir de retrouver des textes et des points de vue oubliés.
Un retour obligé suite à une rencontre qui mérite intérêt : celle du dit "Versac".
Une rencontre qui rappelle une époque, finalement pas si lointaine, où le lobbying et la communication n'avaient pas encore été pratiqué,
Une époque où je me disais que je bosserai sur le web, à un moment où à un autre,
Moment qui, dans une vie que j'ai l'occasion de constater de plus en plus cyclique,
Reviennent.

N.P.